Concert 31 mars 2018

Frenzy Frenzy

La rencontre se fait il y a cinq ans, en 2012, au sein du groupe The Ludes, quand GT (guitariste) et Fred (batteur) rejoignent Lud (chanteur, guitariste). Ensemble, ils enregistrent un album et font plus d’une centaine de concerts au cours de ces trois dernières années, avant de s’atteler au projet Frenzy Frenzy.

L’équilibre est trouvé rapidement. Et le son de Frenzy Frenzy fait la part belle à chacun de ses membres. Pas de basse ici, mais un savant mélange entre la guitare de Lud - le son épais de sa magnifique Hofner apporte les riffs dansants - et les guitares rythmiques aiguisées de la Stratocaster de GT, aux boucles funky imparables. De son côté, Fred a installé un multipad avec lequel il ramène des sons modernes qui viennent fusionner parfaitement avec sa batterie acoustique et l’ensemble des arrangements. Sa frappe lourde et précise fait groover chaque titre.
 
La machine instrumentale fonctionne à merveille, reste plus que la voix si singulière de Lud, aussi à l’aise dans les graves que dans les aigus. Il jongle littéralement avec elle d’un morceau à l’autre. Comme pour nous dire que même avec un univers très marqué et empreint des influences de chacun de ses membres, les compositions éclectiques de Frenzy Frenzy n’en sont pas moins très efficaces, voire universelles.

Frenzy Frenzy vient de sortir son premier clip vidéo ( pour le titre « Just Another »), disponible sur les réseaux sociaux, et devrait sortir son premier EP courant octobre/novembre 2017.

SpringWater


Springwater, c’est l’association de trois mecs aux trajectoires différentes qui mènent aujourd’hui leur barque dans un rock explosif. Avec Thomas au chant et à la basse, Killian à la batterie, et Tristan à la guitare, le trio, “véritable électrochoc visuel et sonore” (indiemusic), navigue entre rock alternatif, progressif et garage.
A ses débuts, Springwater, c’était l’exutoire de trois mecs qui vivaient dans des villes différentes, qui étudiaient dans des établissements différents, qui avaient des potes différents, mais qui se retrouvaient chaque semaine dans une cave, lumières éteintes, amplis et distos au max et larsens stridents.
Si au fil des années, la recherche musicale a beaucoup évolué, l’intention de ces trois potes
reste aujourd’hui la même: s’évader dans un océan de contrastes et d’harmonies défibrillatrices où cohabitent parties instrumentales et chants envoutants.
Chaque live est un nouveau saut dans le vide, une nouvelle dose adrénaline, une symbiose
d’énergies qui dépote. Les performances live survoltées du groupe lui ont notamment permis d’être lauréat du tremplin Start-Rec en 2015, parmi plus de 90 groupes issus de la région parisienne, et d’arriver en finale de la première édition du tremplin Première Seine organisé par Rock En Seine en 2017.
Aujourd’hui, le groupe est accompagné par l’Association LPE de Bois-Colombes, et travaille avec l’association les Zuluberlus de Colombes et la Cave à Argenteuil.
Après la sortie de son premier clip, Dunes, le groupe a sorti son premier EP, “Abyss” le 26 février 2018 sur toutes les plateformes de streaming.